http://www.eurasie.net
Portail Webzine Cartes postales
 Accès privé  

« S21, la machine de mort Khmre rouge » de Rithy Panh
Du mercredi 11 fvrier 2004 au vendredi 31 dcembre 2004
Au Cambodge, sous les Khmers rouges, S21 tait le principal « bureau de la scurit ». Dans ce centre de dtention situ au coeur de Phnom Penh, prs de 17.000 prisonniers ont t torturs, interrogs puis excuts entre 1975 et 1979. Trois d’entre eux seulement sont encore en vie.

S21 la machine de mort khmre rouge tente de comprendre comment le parti communiste du Kampuchea dmocratique (l’Angkar, l’Organisation) a organis et mis en oeuvre sa politique d’limination systmatique.

Pendant prs de trois ans, Rithy Panh et son quipe ont entrepris une longue enqute auprs des rares rescaps, mais aussi auprs de leurs anciens bourreaux. Ils ont convaincu les uns et les autres de revenir sur le lieu mme de l’ancien S 21, actuellement reconverti en muse du gnocide, pour confronter leurs tmoignages.

Les mots ne suffisent pas pour dcrire ce qui s’est pass l. L’implacable minutie de la machinerie du meurtre planifi chappe l’entendement. Comme si la conscience refusait d’apprhender, et donc de mettre des mots d’aujourd’hui sur l’indicible. Mais il reste les preuves - les photos, les archives, les lieux - qui font revenir les mots d’autrefois. Il y a aussi la mmoire enfouie profondment dans les corps, celle des gestes et des routines... qui peuvent surgir de l’inconscient comme dans un cauchemar.

Les victimes, qui ont t contraintes par la loi de la terreur d’abandonner tout repre (la famille, la morale, la religion, la culture...), n’ont plus que les traces bureaucratiques ou la douleur de leurs propres cicatrices pour se rappeler. Les anciens bourreaux, artisans ordinaires et obscurs du gnocide, complices convaincus, aveugles ou effrays, qui ont assur la marche quotidienne de S21, sont rests seuls avec leurs horribles secrets. Leur demander de revenir sur ces crimes, les aider dverrouiller leur mmoire et accepter de rencontrer leurs anciennes victimes a t un long et lent travail. Mais espraient-ils que leur parole pourrait les librer de leur pass ?

Les dirigeants, les vritables responsables, sont quant eux murs dans le dni de toute responsabilit. Ce travail ne les concerne pas.

La singularit du film rside dans la confrontation de la volont des rescaps qui veulent comprendre pour transmettre et protger les gnrations futures, et la parole des geliers qui sont comme hbts de revivre l’horreur laquelle ils ont contribu.

Les choses doivent tre dites pour rendre aux victimes leur destin et leur mmoire. Elles doivent l’tre aussi pour que la rflexion sur le pass aide la construction du prsent.

Sortie en france : 11/02/2004  
Production : Ina - ARTE France  
Anne : 2002  
Dure / Mtrage : 1H41

-  A lire l’interview de Rithy Panh
-  Le livre « La Machine kmre rouge : Monti Santsok S-21 » de Rithy Panh et Christine Chaumeau aux ditions Flammarion.

-  Le site officiel du film

Publié par Patrick Le Gac
Imprimer la pageEnvoyer cet article  vos amisHaut de la page
 

Copyright © Asie Média & Eurasie. État des stocks : 410 articles, 8 brèves, Moteur : Spiphttp://www.eurasie.net